Robotique et appareils autonomes dans l’accompagnement et pour les mesures de prévention médicale

Etude d'experts (2011-2012)


19495880_m.jpg


Opportunités et risques liés aux appareils autonomes et robots 

Dans les pays industriels, on doit s'attendre à un déficit de main d'œuvre dans les domaines des soins et de la rééducation, ainsi que dans l'encadrement des personnes âgées et des enfants. Or, la palette des applications ­envisageables avec le concours de robots et d'appareils autonomes est très large dans ces secteurs. Elle va des robots d'entraînement utilisés en ­rééducation aux « animaux domestiques électroniques » réagissant aux stimuli ­tactiles, qui sont employés dans des homes japonais, en passant par les robots ménagers. Peut-être les systèmes d'assistance aux personnes nécessitant des soins permettront-ils à l'avenir à des personnes âgées de vivre plus longtemps dans l'environnement familier de leur logement en retardant l'entrée en EMS. Et pourtant, où nous conduit cette évolution ? Est-ce le début d'une mécanisation de domaines, tels que les soins aux personnes âgées, dans lesquels le vis-à-vis humain­ était jusqu'à présent indispensable?

Pourquoi une étude TA-SWISS sur ce thème ? 

De nombreuses questions demeurent en suspens, notamment sur l'aptitude au service des appareils au quotidien et sur les répercussions pour les personnes concernées, qu'il s'agisse d'êtres humains servis ou assistés par un robot ou de travailleurs côtoyant des robots et des appareils autonomes dans le cadre de leur activité professionnelle.

Wissenswertes – Pour en savoir plus – Saperne di più – Learn more

Die Sendung «Einstein» auf Schweizer Fernsehen SF: Interview mit Projektleiterin Prof. Heidrun Becker

Organisation

Comité de patronage

  • Centre d’évaluation des choix technologiques TA-SWISS
  • Commission pour la technologie et l’innovation CTI
  • Académie suisse des sciences humaines et sociales ASSH
  • Académie suisse des sciences médicales ASSM

 Mandataires

  • Dr. Heidrun Becker, Département de la Santé, Haute école des sciences appliquées de Zurich ZHAW (Directrice de projet)
  • Dr. Holger Auerbach, Institut pour la santé Économie WIG, ZHAW
  • Richard Alexander Hüppi, School of Engineering, ZHAW
  • Mandy Scheermesser, Département de la Santé, ZHAW

Groupe d’accompagnement

  • Prof. Dr. Daniel Gygax, Haute école des Sciences Appliquées de la Suisse du Nord-Ouest (Président du groupe d’accompagnement) 
  • Sibylle Ackermann Birbaum, Academies suisses des sciences A+
  • Prof. Dr. Hannes Bleuler, EPF Lausanne
  • Dr. Katrin Crameri, Académie suisse des sciences médicales ASSM, Bâle
  • Janine Graf, Commission pour la technologie et l’innovation CTI, Berne
  • Bea Heim, Conseillère nationale, Parti socialiste, Canton de Soleure
  • Prof. Dr. François Höpflinger, Université de Zurich
  • Prof. Dr. Annemarie Kesselring, Université de Bâle
  • Dr. med. Pedro Koch, Senior Health Consultant, Küsnacht
  • Prof. Dr. Sabine Maasen, Université de Bâle
  • Dr. Jürg Müller, Service juridique Hôpital universitaire de Bâle
  • Thomas Müller, Journalist Radio DRS, Bâle
  • Prof. Dr. Pasqualina Perrig-Chiello, Université de Berne
  • Prof. Dr. Robert Riener, ETH Zurich 
  • Dr. Markus Zürcher, Académie suisse des sciences humaines et sociales ASSH, Berne
  • Prof. Dr. Giatgen Spinas, Hôpital unversitaire de Zurich
  • Prof. Dr. Gábor Szekely, Commission pour la technologie et l’innovation CTI, Berne

Responsable du projet à TA-SWISS

Dr. Adrian Rüegsegger, TA-SWISS. E-Mail

 

Commander la publication