publifocus «Recherche sur les cellules souches embryonnaires» (2002)

 

Introduction | Résultats | Déroulement | Downloads | Manifestations | Contacts | Liens

Introduction

Que sont les cellules souches embryonnaires?
Les cellules souches embryonnaires humaines sont les cellules desquelles proviennent entièrement les différents types de cellules et de tissus du corps humain lors du développement de l'embryon. Depuis 1998, on cultive des cellules souches embryonnaires humaines en laboratoire. Cela suscite de grands espoirs pour de nouvelles thérapies contre de nombreuses maladies. Dans le futur, les cellules ou tissus malades devraient pouvoir être remplacés.

Opportunités et risques de la recherche sur les cellules souches embryonnaires
L'utilisation de cellules souches est très prometteuse pour le traitement de maladies causées par des déficiences d'un type de cellules donné. Cela concerne aujourd'hui les atteintes pour lesquelles il n'existe guère de thérapie, comme les maladies d'Alzheimer ou de Parkinson, mais aussi des atteintes comme le diabète, pour lequel il existe un traitement efficace, mais qui n'élimine pas la cause de la maladie.

On prélève les cellules souches embryonnaires humaines sur des embryons humains «surnumméraires» de quelques jours provenant de la procréation médicalement assistée et qui ne seront plus utilisés dans ce contexte. À l'avenir, le «clônage thérapeutique» pourrait aussi devenir une méthode importante pour obtenir de telles cellules souches. Il existe toutefois des objections d'ordre éthique pour chacuns des deux procédés.

Pourquoi un publifocus TA-SWISS «recherche sur les cellules souches embryonnaires»?
L'obtention de cellules souches embryonnaires humaines est controversée car elle nécessite la destruction d'embryons âgés de quelques jours. Jusqu'où devrait aller la recherche? Se pose alors à la société la question de savoir si la récupération d'embryons humains est justifiée et de quand commence la vie. Grâce au publifocus, des citoyennes et citoyens ont l'occasion de s'exprimer au sujet de la recherche sur les cellules souches.

Objectifs du publifocus
Les participants au publifocus, provenant de différentes régions linguistiques et ayant un lien différent au sujet, ont discuté entre autres des questions suivantes:

  • Quels arguments parlent en faveur de la recherche sur les cellules souches embryonnaires? Lesquels parlent contre celle-ci?
  • Quand commence la vie, quelle est la valeur d'un embryon?
  • Qu'en est-il de la dignité de protection d'embryons «surnumméraires» qui ont été produits en éprouvette pour la fécondation in vitro mais qui ne seront plus utilisés pour la procréation médicalement assistée?
  • Quelles limites devrait-on fixer à un tel type de recherche?

[TOP]

Résultats

Résultats du publifocus
De fervents opposants aussi bien que des partisants enthousiastes de la recherche sur les cellules souches embryonnaires étaient représentés dans chacun des débats. Toutefois, la majorité des participants se sentait à la fois attirée, à la fois critique, et émettait des arguments qui parlaient en partie en faveur, en partie contre l'emploi de cellules souches embryonnaires. S'agissant de questions concrètes telle que l'utilisation d'embryons surnuméraires à des fins de recherche, la plupart des participants ont pris une position pragmatique. Ils approuvaient la recherche si elle est effectuée selon des réglementations strictes, mais sans enthousiasme. Une participante au publifocus a résumé ainsi la situation: «la tête dit oui, le coeur dit non».

[TOP]

Déroulement

Méthode
Le but des débats «publifocus» est de rassembler et d'analyser les avis, arguments et interrogations de citoyens et citoyennes. Les discussions sont menées selon un canevas de questions pré-établi. Pour cette thématique, six publifocus ont été organisés, avec chaque fois 10 à 15 participants. Pour chacun des groupes, on s'attendait à ce que les participants aient leur propre vision de la recherche sur les cellules souches embryonnaires. Plus précisément, les groupes suivants ont été constitués:

  • un groupe par région linguistique (français, allemand, italien)
  • un groupe en rapport étroit avec l'église (allemand)
  • un groupe consitué uniquement de femmes (français)
  • un groupe de patientes et patients (allemand)

Les résultats du publifocus ont été consignés dans un rapport.

Calendrier
Réalisation: printemps 2002

[TOP]

Downloads

 

Bochures d'information
publifocus «recherche sur les cellules souches»

Rapport du publifocus
publifocus «recherche sur les cellules souches embryonnaires». Rapport d'une méthode participative, Centre d'évaluation des choix technologiques, TA-P3/2002 f, Berne, 2002. Rédaction: Lucienne Rey, Berne et Erfurt.

Autres publications sur ce thème
Dossier Stammzellenforschung. Deutsches Referenzzentrum für Ethik in den Biowissenschaften DRZE und Institut für Wissenschaft und Ethik (Hrsg.) (uniquement en allemand). Commande online (site internet du DRZE).

[TOP]

Manifestations

publifocus
16.4.02 publifocus «Suisses romands», Lausanne
18.4.02 publifocus «croyants», Thoune
19.4.02 publifocus «femmes», Lausanne
25.4.02 publifocus «Suisse allemands», Winterthur
26.4.02 publifocus «Suisses italiens», Lugano
04.5.02 publifocus «Patientes et patients», Berne

[TOP]

Contacts

Comité de patronage

  • Centre d'évaluation des choix technologiques TA-SWISS

Personnes impliquées dans le projet

Responsable du projet à TA-SWISS

  • Dr. Danielle Bütschi, TA-SWISS. e-mail

Conférencier expert du domaine

  • Prof. Alberto Bondolfi, Arbeitsstelle für Ethikunterricht, Medizinische Fakultät, Université de Zurich

Rédaction du rapport

  • Dr. Lucienne Rey

Communication

  • Susanne Brenner, TA-SWISS. e-mail

[TOP]

Liens

Liens sur le sujet

[TOP]

Project
Short Title: Embryonale Stammzellen
Long Title: publifocus Forschung an embryonalen Stammzellen
Short Description: Die Gewinnung menschlicher embryonaler Stammzellen ist umstritten, weil zu diesem Zweck wenige Tage alte Embryonen zerstört werden müssen. Wie weit darf die Forschung gehen? Der Gesellschaft stellt sich die Frage, ob der Rückgriff auf menschliche Embryonen gerechtfertigt ist und wann das Leben beginnt. Mit dem publifocus erhalten Bürgerinnen und Bürgern die Gelegenheit, sich zur Forschung an Stammzellen zu äussern.
Start: 2002
End: 2002
Partner Institutes:
Scope Countries:
Contact Person: Bütschi, Danielle
Home Page URL: http://www.ta-swiss.ch/publifocus-forschung-an-embryonalen-stammzellen/
Focus:
Project Leader: TA-SWISS
Other Members:

Stammzellen_korr.jpg

«La tête dit oui, le coeur dit non»

Que pensent les citoyennes et les citoyens de la recherche sur les cellules embryonnaires humaines? Où doit-on fixer les limites de la recherche dans ce domaine?