Etude «Systèmes décisionnels basés sur des indicateurs »

Introduction | Déroulement | Résultats / Downloads | Manifestations | Contacts | Liens

Introduction

Que signifie «Systèmes décisionnels basés sur des indicateurs »?
Pour diriger les développements de notre société complexe et morcelée, la politique et l’administration recourent de plus en plus souvent à des échelles de mesures et à des indices statistiques. Liées à des indicateurs, les données permettant de poursuivre les processus choisis, servent de base pour fonder, planifier, changer et évaluer les interventions sociales, politiques ou économiques.

Chances et risques des systèmes d’indicateurs 
Les autorités, les organisations et d’autres instances pensent augmenter leur crédibilité, lorsqu’elles se réfèrent à des indicateurs: les décisions basées sur des indicateurs donnent l’impression d’être étayées de manière objective et justifiées par leur bien fondé. Les indicateurs servent à légitimer certaines mesures et peuvent améliorer la traçabilité des décisions prises. Ils doivent ainsi garantir la transparence et augmenter l’efficience des actions administratives, gouvernementales et économiques. Par conséquent, ils contribuent à un avancement de la « scientifisation » de la politique, de l’économie et de l’administration. Cependant, on ne sait pas trop si la transparence et l’objectivité couplées aux indicateurs, ne se payeront pas de conséquences négatives. Ainsi, certaines critiques s’élèvent lorsque des décisions prises sur la base d’indicateurs conduisent à une gérance d’affaires purement administrative, en abstraction de contenus, et à automatiser les actes administratifs. Et une polémique sur les avantages et les inconvénients des décisions basées sur des indicateurs vient s’ajouter à cela.

Pourquoi TA-SWISS mène-t-il l’étude «les systèmes décisionnels basés sur des indicateurs»?
Les arguments étayés par des chiffres et des échelles de mesure prennent de plus en plus de poids dans les décisions politiques, économiques et culturelles. Il est urgent d’examiner les chances et les risques des systèmes décisionnels se basant sur des indicateurs.

Objectifs de l’étude
Cette étude doit apporter une explication à une série de questions accompagnant la définition, le relevé et l’emploi d’indicateurs - par ex. quels besoins sociaux conduisent à relever de plus en plus de données et quelles conditions (sociales et techniques) permettent ces relevés. Cette enquête doit  encore montrer quels acteurs sociaux (partisans ou opposants) se penchent sur le développement des indicateurs et quels arguments sont mis en avant, pour fonder leur attitude respective. Cette étude doit aussi traiter des questions pratiques telles que les méthodes de mesure employées et les sondages reposant sur leur base. Plus loin, elle s’intéresse à la mise en œuvre respectivement à l’emploi des hauts indicateurs : quelles décisions concernant la manière de traiter d’éventuels effets secondaires involontaires (respectivement non saisis), sont adoptées sur la base de données provenant de mesures.

Cette étude doit déboucher finalement sur la formulation de recommandations visant à améliorer les répercussions positives des systèmes décisionnels basés sur des indicateurs et à diminuer leurs risques.

[TOP]

Déroulement

Méthode

  • Le thème est traité à l’aide des deux exemples thématiques de la gestion durable et du système d’éducation.
  • La littérature spécialisée est utilisée dans l’édification de fondement du même type. En outre, sont interrogés des spécialistes et des stakeholders des domaines du développement durable et de la formation .  
  • Formulation de conclusions et recommandations reposant sur des analyses empiriques.

Calendrier
Début du projet: décembre 2007 | Fin: printemps 2010 

[TOP]

Downloads

Informations aux médias
Analyse critique du pouvoir des chiffres
TA-SWISS a présenté sa dernière étude, lors le cadre d’une discussion de spécialistes ouverte au public. Cette étude porte sur l’utilisation croissante d’indicateurs pour enregistrer et piloter des phénomènes sociaux. Le vif débat suscité chez les spécialistes de la statistique, de la recherche pédagogique, de la santé et des finances et chez les utilisateurs dans les milieux politiques souligne l’actualité du sujet.

Newsletter
Indicateurs - quantifier, mesurer, piloter dans la société du savoir

Résumé
Au bout des chiffres - Quantifier, mesurer, piloter dans la société du savoir
Résumé de l’étude de TA-SWISS «Messen, werten, steuern. Indikatoren – Entstehung und Nutzung in der Politik», TA-SWISS, Berne, 2010, 11 p. par langue.

Etude
Messen, werten, steuern
Indikatoren – Entstehung und Nutzung in der Politik

Ruth Feller-Länzlinger, Ueli Haefeli, Stefan Rieder, Martin Biebricher, Karl Weber; TA-SWISS), Bern, 2010, 152 p. Disponible uniquement en allemand.

[TOP]

Manifestations

10 juin 2010
Au bout des chiffres
Quantifier, mesurer, piloter dans la société du savoir

Présentation et discussion des résultats de l’étude TA-SWISS
«Messen, werten, steuern. Indikatoren – Entstehung und Nutzung in der Politik» Bern

 15 juin 2010
Indicateurs et statistique: Attentes et Exigences - Quantifier, Mesurer, piloter
Séminaire FEDESTAT / REGIOSTAT en collaboration avec TA-SWISS
Office fédéral de la statistique, Neuchâtel

[TOP]

Contacts

Comité de patronage

  • Centre d'évaluation des choix technologiques TA-SWISS
  • Office fédéral de la statistique (OFS)
  • Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH)
  • Office fédéral du développement territorial ARE

Personnes impliquées dans le projet

Responsables du projet à TA-SWISS

  • Dr. Lucienne Rey, collaboratrice externe à TA-SWISS,  e-mail

Mandataires

  • Ruth Feller-Länzlinger, lic.phil.I, INTERFACE, Institut d’études politiques (directrice du projet)
  • Corine Mauch, dipl. Ing. Agr. EPF et MPA, INTERFACE
  • Dr. Rer. Pol Stefan Rieder, INTERFACE
  • Prof. Dr. Karl Weber, Bureau de coordination pour la formation continue, Université de Berne

Groupe d’accompagnement

  • Dr. phil. Rosmarie Waldner, journaliste scientifique (présidente du groupe d’accompagnement)
  • Ariane Baechler Söderström, Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT
  • Dr. phil. André De Montmollin, Office fédéral de la statistique OFS
  • Dr. phil. Maja Huber Maja, Office fédéral de la statistique OFS
  • Michel Kammermann, vice-directeur, Office fédéral de la statistique OFS
  • Miriam Kull, Economiste (Master), Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation CSRE
  • René Longet, Equiterre, Genève
  • Dr. phil. Sabine Maasen Sabine, Université de Bâle
  • Dr. phil. Heinz Rhyn, Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique CDIP
  • Prof. Dr. Daniel Wachter Daniel, Office fédéral du développement territorial ARE
  • Dr. phil. Markus Zürcher, Académie suisse des sciences humaines et sociale         

[TOP]

Liens

Études et rapports de TA-SWISS en lien avec ce sujet

[TOP]

Project
Short Title: Indicators
Long Title: Indicator-based decision-making systems
Short Description: What are the reasons for our society’s growing need for figures? When does it make sense to rely on figures for political decision making?

The study deals with this type of questions, analysing the strengths and weaknesses of indicators for identifying and influencing social developments. The use of indicators in the educational system and in the field of sustainability has been explored extensively. Moreover, the study defines conditions that need to be met for a successful use of indicators and formulates concluding, relevant recommenda.
Start: 2008
End: 2010
Partner Institutes:
Scope Countries:
Contact Person: Rey, Lucienne
Home Page URL: http://www.ta-swiss.ch/en/projects/social-and-cultural-ta/indicators
Focus: Social and cultural TA
Project Leader: TA-SWISS
Other Members:

Le projet en bref

L'étude cherche à identifier les répercussions de la prise en compte systématique de la perspective relevant des sciences humaines et sociales sur l'évaluation des choix technologiques. Ce faisant, une attention particulière est portée aux conséquences de la prise en considération du contexte socioculturel, d'une part, et des technologies et innovations sociales, d’autre part.

Projet: 2008 - 2010

Publications: Etude (allemand) et résumé (allemand, français, anglais)

Mandataire: Bureau pour des études politiques "INTERFACE"

Indikatoren.jpg