Nouvelles applications de l’analyse ADN

Etude d'experts


dna-3539309_1280.jpg

Il y a peu encore, l’exploitation des informations cachées dans l’ADN exigeait beaucoup de temps et d’argent. Aujourd’hui, cependant, les analyses génétiques sont de plus en plus répandues. Certaines entreprises proposent des « tests génétiques de style de vie ». Cela vous permet, par exemple, d’obtenir votre pedigree génétique ou un programme nutritionnel adapté à vos gènes. Les analyses génétiques peuvent également être utilisées pour dire à quoi pourrait ressembler une personne inconnue dont seule une seule trace d’ADN aurait été trouvée. La justice et la police espèrent pouvoir un jour créer des images fantômes à partir d’échantillons d’ADN. Toutefois, les nouvelles possibilités d’application soulèvent aussi des questions. Une analyse d’ADN révèle des informations très personnelles, non seulement sur vous-même, mais peut-être aussi sur vos parents. Qui peut avoir accès à ces informations et comment les résultats des analyses d’ADN doivent-ils ou peuvent-ils être utilisés ? Une nouvelle étude commandée par TA-SWISS se propose de répondre à ces questions et à bien d’autres encore. L’objectif est de montrer quelles sont les possibilités qu’offrent déjà les analyses d’ADN et quels autres domaines d’application sont envisageables. Par ailleurs, TA-SWISS entend utiliser l’étude pour éclaircir, entre autres, les aspects éthiques des analyses génétiques.

Organisation

Durée du projet

März 2019 bis Herbst 2020

Mandataires

Institut für Höhere Studien IHS, Wien

  • Dr. Erich Griessler (Projektleiter)
  • Alexander Lang (Projektkoordinator)
  • Dr. Johannes Starkbaum
  • Milena Wuketich
  • Florian Winkler

Open Science, Wien

  • Dr. Brigitte Gschmeidler
  • Simone Schumann
  • Dr. Elena Kinz

Universität Luzern

  • Prof. Malte Gruber
  • Dr. Vagias Karavas

Groupe d'accompagnement

  • Dr. Nadine Keller, Bundesamt für Gesundheit (BAG)
  • Dr. Adelgunde Kratzer, Institut für Rechtsmedizin, Universität Zürich
  • Dr. Alice Reichmuth Pfamatter, Datenschutzexpertin, Anwaltsbüro Reichmuth, Fribourg & Einsiedeln
  • Prof. Reinhard Riedl, Departement Wirtschaft, Berner Fachhochschule, Mitglied TA-SWISS-Leitungsausschuss, Vorsitzender der Begleitgruppe
  • Prof. Giatgen Spinas, Prof. em. Universitätsspital Zürich, Mitglied TA-SWISS-Leitungsausschuss
  • Prof. Franziska Sprecher, Institut für Öffentliches Recht, Universität Bern
  • Prof. Andrea Superti-Furga, Service de médecine génétique, Centre hospitalier universitaire vaudois CHUV
  • Dr. Guy Vergères, Institut für Lebensmittelwissenschaften, Agroscope, Bern
  • Prof. Markus Zimmermann, Departement für Moraltheologie und Ethik, Université de Fribourg, Vertreter der Nationalen Ethikkommission im Bereich der Humanmedizin (NEK)

Gestion du projet TA-SWISS

 Dr. Adrian Rüegsegger, TA-SWISS (E-Mail)

En savoir plus sur l’étude et sur le sujet

Commander la publication