Sharing Economy

Partager plutôt que posséder – Etude d'experts


42069068_m.jpg

Partager plutôt que posséder. Expérimenter, économiser, échanger, se mettre au vert. Voici les slogans de ce qu’on appelle aujourd’hui la Sharing Economy. Cette nouvelle manière de consommer est bien là, on en parle, on l’utilise et les études montrent qu’elle est prometteuse. On la connait aussi sous le nom d’économie collaborative comme le terme de « partage » n’est pas toujours approprié. Son essor international est en grande partie dû aux nouvelles technologies de communication comme internet ou les téléphones portables. De nombreuses start-ups et plateformes sont nées afin de faciliter ces échanges et trocs. Cependant, les réelles risques et potentiels que la Sharing Economy peut engendrer sont encore peu connus ce qui rend aujourd’hui des décisions politiques la concernant difficiles à prendre et crée parfois des conflits.

Un des buts de cette étude sera de mettre en avant les impacts que l’on peut déjà observer, que ce soit au niveau légal, économique, écologique, technique et social, engendrés par l’Economie Collaborative. Quelles sont les chances et les risques qui sont déjà mesurables et quels sont les points d’ombre, les phénomènes encore peu prévisibles?

Organisation

Durée du projet

Début en juin 2016, fin prévue en juillet 2017

Mandataires

Responsable: Thomas von Stokar, Geschäftsleiter INFRAS, Zürich

Equipe de projet:

  • Martin Peter, Mitarbeiter INFRAS, Zürich
  • Prof. Dr. Kurt Pärli, Professor für Soziales Privatrecht, Fakultät des Universität Basel
  • Alain Kamm, Manager und Head of Empirical Research, FehrAdvice

Groupe d'accompagnement

  • Katharina Prelicz-Huber, Vpod, Zürich (Présidente groupe d'accompagnement)
  • Andreas Amstutz, CEO Sharely
  • Barbara Ballmer, BWO
  • Beat Baumann, UNIA und Hochschule Luzern Soziale Arbeit
  • Viviana Buchmann, Mobility, Luzern
  • Fabrice Delaye, Journaliste Bilan, Genève
  • Patrick Favre, Président comité Groupe professionnel Taxi, ASTAG
  • Reto Föllmi, Macroeconomics, International and Political Economics, Universität St-Gallen
  • Mathias Gehrig, BFK, Bern

  • Katharina Hellwig, Université de Lausanne
  • Andreas Hinterberger, Uber, Zürich
  • Nicole Hostettler, AWA, Basel
  • Rasoul Jalali, Uber, Zürich
  • Christoph Juen, Geschäftsleiter Hotelleriesuisse, Bern
  • Carlo Knöpfel, Hochschule für Soziale Arbeit, Basel
  • Markus Langenegger, SECO, Bern
  • René Lisi, Sharecon
  • Michael Mauerhofer, AWA, Basel
  • Carmen Spielmann, CEO Sharoo
  • Christian Viatte, Mila
  • Christoph Zeier, Mobility, Zürich

Gestion du projet TA-SWISS

Elise Gortchacow, TA-SWISS (E-Mail)

Pour en savoir plus

Descriptif du projet

Commander la publication