L'énergie de l'intérieur de la Terre 

La géothermie profonde comme ressource énergétique de l'avenir ? Etude d'experts (2012-2014)


Screen-Shot-2017-04-10-at-23.21.26.png

La géothermie profonde se présente comme forme d’énergie renouvelable, propre et comportant peu de nuisances environnementales (pas d’impact sur la biodiversité, faible empreinte écologique). Elle peut fournir de la chaleur ou de l’électricité en permanence, indépendamment  de l’ensoleillement, des précipitations, du vent et de la météo, et est une ressource indigène qui garantit un haut niveau de sécurité d’approvisionnement.

Les systèmes pétrothermaux en sont toutefois encore à leurs balbutiements et posent quelques défis technologiques.  Les EGS peuvent notamment provoquer des microséismes, ce qui rend leur acceptation problématique. Ils présupposent aussi une harmonisation et clarification des conditions cadres juridiques à l’échelon fédéral, car il  n’existe pas de directives relatives à la propriété en matière de données géologiques, lesquelles sont de surcroît souvent  difficilement accessibles. En outre, une évaluation détaillée des ressources hydro- et pétrothermales profondes et de leurs  potentiels pour la production d’électricité et de chaleur fait défaut actuellement. Etant donné le bas niveau du savoir, les risques financiers sont considérables – jusqu’ici, la technologie EGS ne s’est pas développée sur le plan commercial. Il faudra aussi examiner encore les conséquences environnementales (avantages et inconvénients) de l’exploitation de la géothermie profonde.

Pour en savoir plus

« Un trésor énergétique sous nos pieds », Bulletin no.3/2012 de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN)

« Möglichkeiten geothermischer Stromerzeugung in Deutschland », rapport du Bureau d’évaluation des choix technologiques auprès du Bundestag allemand (TAB), 2003

Organisation

Comité de patronage

  • Centre d'évaluation des choix technologiques TA-SWISS
  • Office fédéral de l'énergie OFEN
  • Commission pour la technologie et l'innovation CTI
  • Académie suisse des sciences techniques SATW)

Mandataires

  • Dr. Stefan Hirschberg, directeur du Laboratoire d'analyse des systèmes énergétiques, Domaine de recherche Energie non nucléaire, Institut Paul Scherrer PSI, Villigen
  • Prof. Dr. Stefan Wiemer, Service sismologique suisse SED, ETH-Hönggerberg, Zurich
  • Prof. Dr. Dr. h.c Ortwin Renn, directeur de Dialogik, Stuttgart, Allemagne 

Groupe d’accompagnement

  • Dr Gunter Siddiqi, Office fédéral de l'énergie OFEN, Berne, président du groupe d'accompagnement
  • Jürg Balmer, Office fédéral de la protection de la population OFPP, Berne
  • Willy R. Gehrer, Siemens Schweiz AG, Electrosuisse, Zurich, délégué de la SATW
  • Dr. Monika Gisler, Unternehmen Geschichte & Entrepreneurial Risks, ETH, Zurich
  • Elmar Grosse Ruse, WWF Suisse, Zurich
  • Dr. Rolf Hügli, Académie suisse des sciences techniques SATW, Zurich
  • Dr. Peter Meier, Geo-Energie Suisse AG, Zurich
  • Thomas Müller, Schweizer Radio DRS, Bâle
  • Dr. Kurt Nyffenegger, Section Grundwasser & Wasserversorgung, AWEL, Zurich
  • Prof. Dr. Etienne Poltier, Faculté de droit de Lausanne, Université de Lausanne
  • Prof. Katharina Prelicz-Huber, Vpod, Zurich
  • Dr. Berthold Schmidt, délégué de la CTI, Berne
  • Jörg Uhde, Axpo Power AG | Neue Energien, Glattbrugg
  • Dr. Pascal Vinard, BKW Energie AG
  • Dr. Felix Würsten, journaliste scientifique, Zurich  
  • Dr. Roland Wyss, GEOTHERMIE.CH, Société Suisse pour la Géothermie SSG - SVG, Frauenfeld
  • Olivier Zingg, Geo-Energie Suisse AG, Zurich

Responsable du projet à TA-SWISS

Dr. Christina Tobler, TA-SWISS, E-Mail

Commander la publication