Opportunités et risques de l'éléctromobilité en Suisse

Etude d'experts (2011-2012)


Screen-Shot-2017-04-10-at-23.23.18.png


La dissémination de l'habitat, le flot de véhicules qui prend des proportions démesurées et l'utilisation des ressources naturelles qui l'accompagne sont source de préoccupation. Au premier abord, les véhicules électriques pourraient contribuer à réduire notamment la consommation de combustibles fossiles et les rejets de CO2. En y regardant de plus près, force est toutefois de constater que le potentiel de conflits de l'électromobilité est considérable.

Opportunités et risques liés à l'électromobilité

Différents arguments plaident en faveur d'une utilisation accrue de véhicules électriques : ils ne polluent pas l'environnement par des rejets nocifs, leur fonctionnement est silencieux et ils renforcent l'indépendance vis-à-vis des fournisseurs de matières premières, qui ne se caractérisent pas tous par une grande fiabilité sur le plan politique.

Néanmoins, l'électromobilité pose problème dans la mesure où la Suisse n''est pas en mesure de couvrir une forte augmentation de la demande en électricité par des sources d'énergie renouvelables (telles que la force hydraulique et les énergies éolienne et solaire). De plus, l'impôt sur les huiles minérales constitue la principale source de revenus pour le financement de projets d'infrastructure pour le transport routier. Une baisse brutale de ces revenus aurait des conséquences notables, soit pour la qualité de l'infrastructure, soit pour les instruments de financement de la Confédération. 

Communiqué de presse 21.1.2013
L’avenir se joue sous tension

Organisation

Comité de patronage

  • Centre d’évaluation des choix technologiques TA-SWISS
  • Office fédéral de l’énergie OFEN
  • Office fédéral des routes OFROU
  • Office fédéral de l'environnement OFEV

Mandataires

  • Dr. Rainer Zah, EMPA, St. Gall (Responsable du projet)
  • Hans-Jörg Althaus, EMPA, Dubendorf
  • Marcel Gauch, EMPA Dübendorf
  • Denise Fussen, Ernst Basler + Partner AG, Zollikon
  • Peter De Haan, Ernst Basler + Partner AG, Zollikon
  • Frank Bruns, Ernst Basler + Partner AG, Zollikon

Groupe d’accompagnement

  • Dr. Ruedi Jörg-Fromm, Zurich, Comité directeur de TA-SWISS (Président du groupe d’accompagnement)
  • Heidi Blattmann, Herrliberg
  • Christian Bühlmann, Office fédéral de l’énergie OFEN, Ittigen
  • Volker Fröse, Office fédéral des routes OFROU, Berne
  • Lino Guzzella, ETH Zurich
  • Dr. Stefan Hirschberg, L'Institut Paul Scherrer PSI
  • Kurt Hug, Haute école spécialisée bernoise, Vaufflin
  • Christian Jahn, Office fédéral des routes OFROU, Berne
  • Mario Keller, INFRAS, Berne
  • Dieter Kraft, Bosch, Stuttgart
  • Fridolin Stähli, Université des Sciences Appliquées de la Suisse du Nord-Ouest, Windisch
  • Prof. Dr. Daniel Wachter, Office fédéral du developpement territo ARE, Berne
  • Michael Weber, Office fédéral de l'environnement OFEV, Berne

Responsable du projet à TA-SWISS

Dr. Lucienne Rey, TA-SWISS. E-Mail

Commander la publication