Une mobilité sans fin dans un monde limité

De plus en plus de voitures et de camions sur les routes, de plus en plus de gens et de marchandises sur les rails: dans ses prévisions sur l’évolution du trafic d’ici à 2040, la Confédération prévoit qu’il faudra investir des milliards dans le développement de l’infrastructure ces prochaines années.

La place disponible pour des infrastructures étant de plus en plus rare, il faudra dorénavant mieux utiliser les voies de circulation existantes. C’est là que les nouvelles technologies, et en particulier les technologies de l’information et de la communication (TIC) entrent en jeu.

La tentative de gérer cette mobilité débordante grâce aux dernières technologies influence également de plus en plus d’autres domaines de nos vies:  on citera l’assouplissement des horaires, la flexibilisation des lieux de travail et une nouvelle manière de saisir le temps de travail, qui influent à leur tour sur la protection des données, la protection de la sphère privée et le droit à disposer de l’information, mais aussi sur l’aménagement du territoire et des espaces urbains, et en fin et surtout sur l’environnement et l’approvisionnement énergétique.

TA-SWISS se penche sur les développements dans le domaine de la mobilité, de l’énergie et du climat selon des perspectives techniques, sociales et relevant de la politique environnementale.

Commander la publication