Edition génomique

Les méthodes d’édition génomique permettent de modifier de façon ciblée des séquences de gènes, de les supprimer ou d’insérer avec précision de nouveaux éléments constitutifs dans le patrimoine génétique. Grâce à la technique CRISPR-Cas9, disponible depuis quelques années, de telles modifications peuvent être effectuées de manière comparativement simple et avec une grande précision – dans des bactéries et des plantes, aussi bien que chez des animaux et des êtres humains. Dans la recherche, cette nouvelle tech- nique de découpage du génome est déjà largement utilisée et suscite de grandes attentes. Chez les plantes, l’édition génomique donne lieu à de premières applications pratiques, mais des questions sont encore ouvertes en matière de réglementation. En médecine, elle fait entrer dans le domaine du possible des pers- pectives jusqu’alors limitées ou non réalisables dans la pratique, telles que la thérapie génique somatique ou la xénotransplantation. Elle relance en outre le débat au sujet des interventions sur la lignée germinale.

Cette étude interdisciplinaire évaluera les opportunités et les risques de l’édition génomique. Son champ d’investigation inclura la médecine, la biotechnologie et l’agriculture. Elle procèdera à un état des lieux des applications qui existent déjà, de celles qui font l’objet de recherches et des futurs domaines d’application prévisibles. Des aspects donnant lieu à controverse ou particulièrement importants dans le contexte suisse seront analysés plus en profondeur. 

Commander la publication