«INES – Institutionalisation of Ethics in Science Policy»

Les résultats du projet INES permettent une comparaison des diverses pratiques de conseil éthique et de leur impact en Europe.

Introduction | Résultats | Déroulement | Downloads | Manifestations | Contacts | Liens

Introduction

Que signifie Institutionalisation of Ethics in Science Policy (INES)?
Le projet INES rassemble des expertes et des experts européens des domaines de l'éthique des sciences et des techniques ainsi que de la politique scientifique et technologique. Leur mission est d'analyser le déroulement du processus de conseil éthique au sein des structures décisionnelles politiques des différents pays. Le projet traite d'une part de questions d'éthique scientifique, allant des résultats de la recherche eux-mêmes à la perception de ceux-ci par le grand public. D'autre part, les différentes formes de l'institutionalisation de l'éthique sont étudiées au travers d'études de cas dans les domaines de la génétique médicale, des bases de données génétiques et des aliments génétiquement modifiés.

Pourquoi TA-SWISS prend-il part à l'étude INES?
TA-SWISS participe au «Work Package 5» du projet INES, qui examine la thématique des aliments génétiquement modifiés, ainsi qu'au «Work Package 2» s'intéressant aux attitudes du public vis-à-vis des biotechnologies. La Suisse peut en effet apporter une contribution importante à ce débat technologique international: l'initiative «pour la protection génétique» a déclenché en 1998 déjà un débat public d'une grande ampleur, qui a entre autres conduit à une législation sévère sur le génie génétique et à la mise sur pied de la Commission fédérale d'éthique dans le domaine non humain (CENH). TA-SWISS a par ailleurs mené divers projets participatifs sur le thème (dont, en 1999, le PubliForum «Génie génétique et alimentation»). Il en résulte également une contribution particulièrement intéressante pour le projet INES, dont une des préoccupations centrales est le point de vue des profanes sur les questions éthiques.

Objectifs de l'étude

  • Les résultats des études de cas INES devraient être résumés en une «carte européenne» permettant des comparaisons entre les différentes pratiques et leurs effets dans le domaine du conseil éthique.
  • Le but du projet est de construire une plateforme européenne pour les éthiciennes et les éthiciens, les politiciennes et les politiciens, et les représentantes et représentants de groupe sociaux. Cette plateforme devrait encourager l'échange d'expériences et d'idées, et donner des pistes pour mieux intégrer le conseil éthique dans le processus politique de prises de décisions.

[TOP]

Déroulement

Méthode
Le «Work Package 5» débute avec une clarification des thèmes perçus en tant que «problèmes éthiques» dans les pays participants. La discussion porte ensuite sur les concepts d'éthique relative à la morale, et d'éthique relative à la bioéthique. Finalement, le rôle de l' «expertise éthique», ainsi que la manière dont est prise en compte la perspective des profanes dans les discussions éthiques sont abordés. Le «Work Package 2» quant à lui commence par un survol des attitudes présentes dans divers pays européens relatives à la science et à la technique en général, et aux biotechnologies en particulier. Ces attitudes sont mises en perspective avec le débat socio-politique du pays. Ces résultats, basés sur des analyses de sondages réalisés dans les différents pays, sont ensuite complétés par une analyse critique des techniques employées pour mesurer les attitudes des européens envers les biotechnologies.

Calendrier
Début du projet: Janvier 2004 | Fin: Fin 2006

[TOP]

Contacts

Coordination du projet

  • University of Lancaster (ESRC CESAGen - Centre for the Economic and Social Aspects of Genomics), Royaume-Uni.

Personnes impliquées dans le projet

Reponsables du projet à TA-SWISS

  • Dr. Sergio Bellucci (Work Package 5), TA-SWISS
  • Dr. Adrian Rüegsegger (Work Package 5), TA-SWISS
  • Soutien d'Ariane Willemsen, directrice de la Commission fédérale d'éthique dans le domaine non humain (CENH)
  • Dr. Danielle Bütschi (Work Package 2) , TA-SWISS

Coordinateur du projet

  • Floris Tomasini (CESAGen)

Institutions participant entre autres au projet

  • CESAGen, Lancaster University, Royaume-Uni
  • Rathenau Institut, Pays-Bas
  • TAB, Allemagne
  • viWTA, Begique
  • TA-SWISS, Suisse
  • fBBVA - Fundación BBVA, Espagne
  • Centre for Society and Genomics, University of Nijmegen, Pays-Bas

[TOP]

Liens

Liens sur le sujet

[TOP]

Project
Short Title: INES
Long Title: INES – Institutionalisation of Ethics in Science Policy
Short Description: TA-SWISS wirkt u.a. beim 'Work Package 5' des INES-Projekts mit, welches sich mit gentechnisch veränderten Lebensmitteln befasst. Gerade bei diesem Thema kann die Schweiz wichtige Anregungen in den internationalen Vergleich einer Technologie-Debatte einbringen: Denn bereits 1998 hat die 'Genschutz-Initiative' eine breite öffentliche Debatte ausgelöst, die unter anderem dazu geführt hat, dass eine strenge Gentechnik-Gesetzgebung in die Wege geleitet und die Eidgenössische Ethikkommission für die Gentechnik im ausserhumanen Bereich (EKAH) eingesetzt wurde. Zudem hat TA-SWISS 1999 das PubliForum 'Gentechnik und Ernährung' durchgeführt - daraus ergibt sich ebenfalls ein interessanter Beitrag für das INES-Projekt, bei dem ja auch die Sichtweise der Laien bei ethischen Fragen eine der zentralen Fragestellungen ist.
Start: 2004
End: 2006
Partner Institutes: RI
TAB
Scope Countries: Germany, Nederlands, Belgium
Contact Person: Bellucci, Sergio
Home Page URL: http://www.ta-swiss.ch/methodik/ines/
Focus: TA methodology
Project Leader:
Other Members:

IM_ines.jpg