Berne, 13 octobre 2010

Dépassés par le développement effréné d‘Internet

Internet est apprécié, mais il éveille une certaine méfiance. Un nouveau rapport du Centre d’évaluation des choix technologiques TA-SWISS nous éclaire sur les expériences et les impressions d’une trentaine de citoyennes et citoyens. Les recommandations présentées dans ce rapport et de possibles mesures seront débattues le 5 novembre par des représentants de la politique et de l’économie au Kursaal de Berne.

Le web participatif, insatiable, pourrait influencer de manière négative l’individu et la société à plusieurs points de vue, selon certains participants à la discussion citoyenne « Internet et moi » menée par TA-SWISS en avril 2010. Il poserait notamment des problèmes de protection des données et de la personnalité. Et cela d’autant plus que les personnes interrogées ont l’impression d’être dépassées par un développement rapide et en grande partie contrôlé par des intérêts économiques.

La politique et l’économie doivent agir

Les citoyennes et citoyens qui ont participé à cette discussion souhaitent profiter des avantages d’Internet tout en limitant les éventuelles conséquences négatives. Ils recommandent les mesures suivantes :

  • Au nom de l’égalité des chances, chaque personne en Suisse devrait pouvoir disposer d‘un accès à Internet performant.
  • Les enfants et les adultes devraient avoir la possibilité de se former à une utilisation responsable d’Internet.
  • Les victimes de cybercriminalité ou d’abus de données privées doivent être soutenus.
  • Internet devrait être utilisé plus intensivement à des fins démocratiques, pour se forger un avis et pour promouvoir la participation citoyenne.

D’autres recommandations sont présentées dans le rapport « Dialogue Internet et moi » du Centre d’évaluation des choix technologiques. Il dépeint en détails l’avis et les propositions d’une trentaine de citoyennes et citoyens provenant de Suisse alémanique, romande et italienne.

Responsables de la protection des données, politiciens et « pirates » discutent de solutions

Le 5 novembre Pascal Gloor, vice-président du Parti Pirate débattra avec Andreas Wetter, président du Conseil d’administration de Orange, de la recommandation pour un libre accès à Internet. L’adaptation du système de formation aux développements d’Internet sera discutée entre autres par Barbara Schmid-Federer, Conseillère nationale. Le Conseiller national Hans-Jürg Fehr se penchera sur les questions de protection des données. Cette discussion réunira également d’autres représentants de la politique, de l’économie et de l’administration. Ils réagiront aux recommandations des citoyennes et citoyens et discuteront de possibles solutions.

Programme des tables-rondes : Pour un Internet accessible et sûr : Quelles réponses aux préoccupations citoyennes?, vendredi 5 novembre, 13h30-17h00, Kursaal Bern

Projet «L’Internet du futur»
Ces débats s’inscrivent dans le projet «L’Internet du futur», qui traite des conséquences sociales et économiques d’Internet. Trois modules mettent Internet en lumière sous des perspectives différentes. Dans le cadre du premier module, le thème du «Défi internet» a été abordé et des pistes de réflexion formulées. Dans le deuxième module, les avis de spécialistes sur l’évolution d’Internet ont été recueillis et ont donné lieu à la publication d’un rapport. Lors du troisième module, une trentaine de citoyennes et citoyens issue de toute la Suisse a écouté les opinions de spécialistes et les réponses apportées aux questions qu’elle avait préalablement formulées à l’occasion de la conférence «Le défi Internet, aujourd’hui et demain» qui s’est tenue le 17 avril à Berne. Le 18 avril, les citoyennes et citoyens ont discuté entre eux et formulé des revendications à l’attention des décideurs. Le quatrième module verra des écoliers âgés de 16 à 18 ans discuter de questions prédéfinies. Les résultats des ces discussions seront comparés avec les résultats de la discussion citoyenne et fera l’objet d’un rapport.

Publications

Rapport : Dialogue Internet et moi. Des citoyennes et citoyens posent des questions et formulent des propositions sur le thème de l‘Internet. TA-SWISS (éd.), Berne 2010.

TA-SWISS
Brunngasse 36
CH-3011 Bern
T + 41 31 310 99 60
F + 41 31 310 99 61
info@ta-swiss.ch

Communiqué de presse pdf

Informations sur le projet

Rapport: Dialogue Internet et moi. Des citoyennes et citoyens posent des questions et formulent des propositions sur le thème de l‘Internet. (2010)