Inter- et hyperconnectivité

Mise au concours

digital tablet and smartphone family

Le délai de soumission a été prolongé jusqu’au 2 novembre 2020.

Les termes d’interconnectivité et d’hyperconnectivité représentent deux phénomènes étroitement liés et qui ont une grande influence sur notre sécurité, notre santé, notre façon de consommer, nos relations aux autres ou encore l’écologie. Quand on parle d’interconnectivité, on se réfère surtout aux objets dits connectés, tels que les appareils de domotique, les téléphones portables, ou tout autre objet connecté à internet, que l’on retrouve autant pour des usages privés que professionnels. Le terme d’hyperconnectivité se réfère à cette connexion continuelle et omniprésente.

Quelles sont les opportunités de l’inter- et hyperconnectivité pour la Suisse ? Comment les promouvoir ? A quoi faut-il faire attention ? Quel cadre légal devrait être posé pour assurer au mieux l’implémentation des bénéfices de l’hyperconnectivité ? Quels sont les impacts et chances au niveau économique et écologique ?

TA-SWISS met au concours une étude pour évaluer les chances et les risques de l’inter- et hyperconnectivité.

Teneur de l’étude

Cette étude interdisciplinaire évaluera les chances et les risques de l’inter-et hyperconnectivité, que ce soit d’un point de vue social, légal, économique ou écologique. Etant donné la complexité et le large champ que couvrentces deux termes, elle devra bien définirce qu’on entend par inter-et hyperconnectivité, les appareilsy étant liés, les groupes cibleset les acteurs,ainsi que bien faire la différence entre les divers partis et secteursimpliqués (infrastructures, supportset contenus).

Elle devra traiter des aspects légauxliés à la protection des données, aux transferts actifs et passifsdes données, ainsi que les données transmises de l’homme à la machine et de la machine à la machine. Le cadre légal approprié pour permettre aux bénéfices de ces technologies d’être exploités devra aussi être examiné. Les chances et les risques de la transparenceface à l’inter-et hyperconnectivité devront être analysés. Les impacts sociauxet le phénomène social autour de l’inter-et hyperconnectivté devront être un des points central de cette étude. Les conséquences psychologiqueset sanitaires, que ce soit au sein du foyer, dans le cadre du monde du travail ou de l’éducation, devront être bien étudiées. Les changements concernant les relations socialesentre les humains, ainsi que les relations entre l’humain et la machine devront être considérés et analysés. Le phénomène de la 5G ne devra faire partie de cette étude que pour les deux points suivants: la rapidité et le service qu’elle offre, ainsi que la puissance des appareils qu’elle requiert.

Concernant la rapidité à laquelle se développent les technologies liées à l’inter-et hyperconnectivité, l’étude devrait aussi s’intéresser aux capacités d’adaptation des utilisateursen analysant les enjeux légaux, éducatifs, sociaux et commerciaux. D’un point de vue économique et politique, cette étude devra considérer les thématiques des algorithmes développés dans le but de la captation de l’attention(«addiction by design») et de l’économiede l’attention. La concurrence économique internationaledevra être aussi évaluée dans le contexte helvétique. Les opportunités et risques pour l’écologie devront être considérés. En conclusion, l’étude procèdera à une évaluation générale dont elle tirera des conclusions et, si possible, des recommandations à l’intention des décideuses et décideurs, en particulier des politiciennes et politiciens.

Liens et téléchargements