ICT & Privacy

Un projet EPTA (2006)


privacy.jpg


Opportunités et risques

Les développements technologiques dans le domaine de l'ICT et la collecte de données qui y est associée apportent beaucoup de bénéfices, par exemple une sécurité accrue, l'accès à certains services, l'intégration et l'interaction sociales. Ils ouvrent aussi des perspectives prometteuses dans les domaines de l'e-health, de l'e-government et de l'e-commerce. Mais les innovations en ICT impliquent aussi un grand danger, celui de porter atteinte à la sphère privée. Outre ces défis technologiques, les développements socio-économiques et politiques peuvent aussi contribuer à la mise en danger de la sphère privée.

Pourquoi un projet européen ICT & Privacy ?

Les enjeux liés à la protection de la sphère privée gagnent en importance dans les Etats libéraux et démocratiques et nécessitent donc d'être abordés au niveau européen. De nombreuses institutions membres du European Parliamentary Technology Assessment Network (EPTA Network) ont déjà effectué des recherches portant sur ces enjeux et ont contribué au débat de différentes manières. Une collaboration internationale permet de compiler les résultats des différents projets nationaux, ce qui représente une plus-value; le résultat final a en effet une validité plus étendue que la somme des résultats isolés.

Téléchargements

Informations aux médias
13.11.2006 Protection de la sphère privée (Privacy): renforcer et promouvoir la responsabilité individuelle. Résultats du rapport de l'EPTA «ICT and Privacy».

Article
Peissl, W., 2005, ICT and Privacy – das erste gemeinsame EPTA-Projekt, Technikfolgen-Abschätzung – Theorie und Praxis 14 (2), 88-91

Pour en savoir plus

http://www.eptanetwork.org/EPTA/projects.php?pid=65
Le réseau EPTA a été fondé en 1990 sous le patronat du Président du Parlement européen. Ses membres appartiennent à des organismes TA de 16 pays, tous actifs dans le conseil politique au niveau national.

Organisation

Partenaires du projet

Coordinateurs du projet EPTA

  • Lars Kluver, Danish Board of Technology
  • Tore Tennøe, Norwegian Board of Technology
  • Walter Peissl, ITA

Equipe de projet

  • Johan Càs, ITA
  • Robby Deboelpaep, Flemish Institute for Science and Technology Assessment viWTA
  • Christine Hafskjold, Norwegian Board of Technology
  • Ida Leisner, Danish Board of Technology
  • Chandrika Nath, POST
  • Janus Sandsgaard, Danish Board of Technology
  • Stef Steyaert, Flemish Institute for Science and Technology Assessment viWTA
  • Rinie van Est, Rathenau Institute

Responsable du projet à TA-SWISS

Dr. Danielle Bütschi , TA-SWISS

Commander la publication