Human Enhancement

Etude d'experts (2009-2012)


50047930_m.jpg


Chances et risques liés au human enhancements

Tant qu’il s’agit de soigner des maladies ou de préserver la santé, ces traitements thérapeutiques ou préventifs sont bien acceptés. L’efficacité des médicaments utilisés est testée dans ce but. Il en va autrement lorsque des médicaments ou d’autres substances actives sont utilisés pour augmenter les performances de personnes en bonne santé: cet usage est controversé. Certes, on attend beaucoup de futures applications. Cependant il n’existe actuellement que peu de données fiables sur l’efficacité des médicaments ou autres substances utilisés dans le but du human enhancement sur des personnes en bonne santé. En outre, il existe le risque de voir apparaître des effets secondaires, et la prise non contrôlée de telles substances pourrait conduire à une certaine dépendance.

Pourquoi TA-SWISS mène-t-il une étude sur ce thème? 

La forte présence médiatique de cette thématique et la demande croissante pour de tels produits montre l’intérêt que suscite le human enhancement. Cependant, son efficacité sur des êtres en bonne santé n’a été prouvée qu’en situation expérimentale et souvent extrême. En se basant sur l’état actuel de la recherche, l’évaluation doit déterminer si des applications pouvant être utiles au quotidien existent déjà, quels risques y sont rattachés et quels développements futurs sont envisageables.

Wissenswertes – pour en savoir plus – saperne di più – learn more

Thorsten Galert: Das optimierte Gehirn
Technologiefolgenabschätzung – Theorie und Praxis, Vol. 19, Nr. 1, April 2010, S. 67-70
http://www.itas.fzk.de/tatup/101/gale10a.pdf

Katrin Gerlinger: Gendoping – Fiktion oder Realität?
TAB-Brief Nr. 36, Dezember 2009, S. 16-17
http://www.tab-beim-bundestag.de/de/pdf/publikationen/tab-brief/TAB-Brief-036.pdf 

Arnold Sauter: Pharmazeutisches Gehirntuning
Technologiefolgenabschätzung – Theorie und Praxis, Vol. 18, Nr. 3, Dezember 2009, S. 97-99
http://www.itas.fzk.de/tatup/093/saut09b.pdf

Steffen Rosahl: Mehr als normal – verstehen wir die Enhancement-Debatte?
Technologiefolgenabschätzung – Theorie und Praxis, Vol. 18, Nr. 2, September 2009, S. 13-20
http://www.itas.fzk.de/tatup/092/rosa09a.pdf  

Arnold Sauter: Leistungsfähiger durch Medikamente?
TAB-Brief Nr. 35, Juni 2009; S. 28-31
http://www.tab-beim-bundestag.de/de/pdf/publikationen/tab-brief/TAB-Brief-035.pdf

Contacts

Comité de patronage

  • Centre d’évaluation des choix technologiques TA-SWISS
  • Office fédéral de la santé publique OFSP
  • Commission nationale d'éthique dans le domaine de la médecine humaine CNE
  • Académie suisse des sciences humaines et sociales ASSH
  • Académie suisse des sciences médicales ASSM

Mandataires

  • Dr. Anne Eckhardt, risicare GmbH, Zurich (Directrice de projet)
  • Michèle Marti, risicare GmbH, Zurich
  • Dr. Juliane Neuss Münzel, risicare GmbH, Zurich

Groupe d’accompagnement

  • Prof. Dr. Oreste Ghisalba, Ghisalba Life Sciences GmbH, Reinach; Comité directeur de TA-SWISS (Président du groupe d‘accompagnement)
  • Prof. Dr. Nikola Biller-Andorno, Institut d’éthique biomédicale, Université de Zurich
  • Nadja Birbaumer, Académie suisse des sciences humaines et sociales ASSH, Berne
  • Dr. Martin Büechi, Chef de la section Questions générales, Office fédéral de la santé publique OFSP, Berne
  • Rita Bürgi, Association Swiss Olympic, Ittigen
  • Prof. Dr. Jacques Diezi, Pharmacologie et toxicologie, Université de Lausanne
  • Prof. Dr. Sabine Maasen, Responsable du programme sur la recherche scientifique, Université de Bâle, Comité directeur de TA-SWISS
  • Dr. Beat Ochnser, Directeur général du groupe Sympany, Bâle
  • Prof. Dr. Francesco Panese, Instititut des sciences sociales, Université de Lausanne
  • Michelle Salathé, Académie suisse des sciences médicales ASSM, Bâle
  • Jean-Félix Savary, Groupement romand d’étude des addictions GREA, Yverdon-les-Bains
  • Dr. Dominik Schwarb, Division médecine du travail, Suva, Lucerne
  • Prof. Dr. Giatgen Spinas, Département de médecine interne, Hôpital universitaire de Zurich, Comité directeur de TA-SWISS
  • Dr. Jean-Daniel Strub, Commission nationale d'éthique dans le domaine de la médecine humaine CNE

Responsable du projet à TA-SWISS

Dr. Adrian Rüegsegger, TA-SWISS, E-Mail

Commander la publication