Emancipation de l'ordinateur

Etude d'experts (2008)


64859800_m.jpg

Pourquoi un projet TA-SWISS sur l'émancipation de l'ordinateur ?
Les progrès réalisés au niveau des composants informatiques grâce à la miniaturisation, l'augmentation des capacités de calcul et de traitement de l'information, l'optimisation énergétique et l'augmentation de la fiabilité font entrer notre société dans ce que d'aucuns décrivent comme une ère des «objets intelligents» – en anglais: «things that think». De telles innovations soulèvent de nombreuses questions d'ordre social, éthique, psychologique et juridique qui doivent être étudiées suffisamment tôt et en profondeur.

Opportunités et risques de l'émancipation de l'ordinateur
Grâce à l'augmentation croissante des capacités des ordinateurs, ces derniers peuvent effectuer des tâches de plus en plus complexes de manière autonome. Nous avons ainsi plus de temps libre, sommes déchargés de certains travaux, et gagnons du temps. Le développement des systèmes informatiques autonomes peut cependant aussi conduire à l'aliénation et à la dépendance. Le fait d'être «dirigé» par des machines influence de nombreux aspects de notre vie, comme notre responsabilité, notre autonomie ou notre vie privée.

Téléchargements

Informations aux médias
Disponibles seulement en allemand

Autres publications sur ce thème

SwissRe, IBM, TA-SWISS, 2006, Exploring the Business and Social Impacts of Pervasive Computing, March 2006

Das Vorsorgeprinzip in der Informationsgesellschaft. Auswirkungen des Pervasive Computing auf Gesundheit und Umwelt. Studie des Zentrums für Technologiefolgen-Abschätzung, TA 46/2003, Lorenz Hilty, Siegfried Behrendt, Mathias Binswanger, Arend Bruinink, Lorenz Erdmann, Jürg Fröhlich, Andreas Köhler, Niels Kuster, Claudia Som, Felix Würtenberger, Bern, 2003 (uniquement en allemand).

The precautionary principle in the information society. Effects of Pervasive Computing on Health and Enviroment. Report of the Centre for Technology Assessment, TA 46e/2005, Lorenz Hilty, Siegfried Behrendt, Mathias Binswanger, Arend Bruinink, Lorenz Erdmann, Jürg Fröhlich, Andreas Köhler, Niels Kuster, Claudia Som, Felix Würtenberger, Bern, 2005.
(Traduction anglaise financée par le European Parliament, Scientific Technology Options Assessment «STOA»)

Notre quotidien pris dans la toile des objets futés. Résumé de l'étude TA-SWISS «Le principe de précaution dans la société de l'information».

Organisation

Comité de patronage

TA-SWISS, Centre d'évaluation des choix technologiques

Responsables du projet

Dr. Danielle Bütschi, TA-SWISS
Prof. Albert Kündig, Comité directeur TA-SWISS

Commander la publication